Six étapes clés pour bâtir une entreprise numérique prospère

L’économie numérique est plus que l’utilisation des nouvelles technologies, c’est une méthode pour repenser l’entreprise.

Voici les six clés qu’ils fournissent pour éviter cela :

1. Développer la mentalité appropriée

La création d’une activité numérique ne se limite pas à une simple augmentation de l’utilisation de la technologie par l’entreprise. Les responsables de l’activité numérique doivent concevoir la technologie d’une toute nouvelle manière : elle n’est plus un « outil » à appliquer à ce que l’entreprise veut réaliser, mais plutôt une source d’innovation et d’opportunités pour ce que l’entreprise pourrait faire. Pour obtenir un avantage concurrentiel, cette méthodologie plus proactive se concentre sur la perturbation créative et les modèles d’entreprise innovants.

Gartner a inventé le terme « business moment » pour décrire l’exploitation dynamique de ces opportunités, qui agit comme un catalyseur, déclenchant des événements impliquant un réseau de personnes, d’entreprises, d’industries et d’écosystèmes, leur permettant de collaborer à des projets qui n’auraient pas été possibles il y a seulement quelques années. La capacité à détecter les possibilités transitoires qui caractérisent de plus en plus notre environnement en évolution rapide sera la marque de fabrique d’une entreprise numérique.

2. Placez les dirigeants appropriés aux postes adéquats.

C’est la rapidité avec laquelle ces changements se produisent qui révèle les lacunes des modèles actuels de leadership numérique, notamment dans les activités liées à l’expérience client et à la stratégie d’entreprise. Pour combler ces lacunes en matière de leadership, trois types de dirigeants d’entreprises numériques ont vu le jour :

  • Le stratège numérique
  • Le responsable du marketing numérique
  • Le responsable de l’unité commerciale numérique

3. Créer des centres d’excellence pour les affaires numériques

L’objectif, selon Ken McGee, vice-président de Gartner, est de « commencer par accéder aux opportunités numériques ; d’évaluer vos forces, vos faiblesses et les opportunités possibles ; et d’identifier les technologies émergentes et la façon dont elles peuvent constituer une menace potentielle. » Enfin, nous devons inclure des personnes de toute l’organisation ainsi que des sources extérieures (et même des personnes extérieures au secteur, comme des utilisateurs actuels et potentiels, des intellectuels, etc.) Nous devons poser de nouvelles questions et apporter de nouvelles réponses. »

4. Créer une stratégie numérique pour faire face aux opportunités et aux dangers.

Une fois que la nécessité d’une stratégie numérique a été déterminée, les cinq facteurs énumérés ci-dessous doivent être pris en compte :

  • De nouveaux modèles d’affaires basés sur le numérique sont en cours d’élaboration.
  • Un portefeuille de produits et de services qui ne nécessite pas toujours une présence physique (engagement dans la communication virtuelle).
  • L’information comme ressource (en tenant toujours compte des exigences légales et des préoccupations éthiques des clients).
  • Une stratégie technologique réussie (pour tenir compte du nouveau rôle joué par les appareils mobiles, le cloud computing et le BYOD).
  • Le contenu, les médias et les canaux (utiliser la segmentation pour mieux comprendre les préférences des clients).

5. Identifier et définir les responsabilités dans le digital business.

L’activité numérique ne se limite pas à l’installation de la technologie ; elle implique également le développement d’une attitude organisationnelle distincte. Les stratégies de ressources humaines doivent être repensées, en mettant l’accent sur des techniques innovantes qui permettent d’accéder à des individus brillants tout en réduisant les goulots d’étranglement des anciens processus en série. »

6. Créer de nouveaux canaux commerciaux numériques.

Les méthodes traditionnelles de recrutement ne suffiront pas. Les entreprises pourraient plutôt mettre en place des programmes d’apprentissage créatifs, utiliser les nouvelles technologies pour répartir plus efficacement le travail et créer de nouveaux canaux pour identifier, développer et acheter des talents numériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.